ACTUALITE Palmarès 2018

Au cours de la cérémonie des Amilcar, les jurys de la 41e édition ont décerné leurs récompenses.

Letizia Lamartire

AMILCAR DU JURY

parrainé par le Conseil Départemental de Meurthe-et-Moselle

SAREMO GIOVANI E BELLISSIMI

de

LETIZIA LAMARTIRE

« Nous avons choisi à l’unanimité de décerner le Grand Prix au film Saremo Giovanni e Bellissimi de Letizia Lamartire pour sa profonde humanité, l’intelligence de son scénario sur le thème du rapport fusionnel entre une mère et son fils, la justesse de tous ses interprètes et la rigueur de sa mise en scène. Que ce Grand Prix vienne saluer la promesse d’une belle œuvre à venir de cette jeune réalisatrice !


Nous avons tenu également à l’unanimité à décerner une Mention Spéciale au film Il Bene Mio de Pippo Mezzapesa pour la force de son sujet, la grande qualité de sa mise en scène et le brio de son interprète principal, Sergio Rubini. »

 
Laura Luchetti

AMILCAR DU JURY JEUNES

parrainé par la Région Grand Est

FIORE GEMELLO

de

LAURA LUCHETTI

« Suite à une longue délibération, nous choisissons de mettre un film en avant pour la beauté visuelle qu'il dégage, les plans mais également les messages qu'il délivre et qui nous ont marqués. En effet, c'est un film fort qui parle de sujets sensibles comme l'immigration ou encore la prostitution, tout en restant subtil. Le choix des acteurs nous a également beaucoup plu, nous avons découvert qu'ils sont novices dans le cinéma. Nous avons aussi été beaucoup touchés par la relation entre Basim (interprété par Kallil Kone, jeune refugié Ivoirien) et Anna (interprétée par Anastasyia Bogach), relation qui évolue tout au long du film. C'est pourquoi Fiore Gemello est l'heureux gagnant du prix jury jeunes du festival de Villerupt 2018. »

 

Fabio et Damiano D'Innocenzo

AMILCAR DE LA CRITIQUE

parrainé par le Conseil Départemental de Moselle

LA TERRA DELL’ABBASTANZA

de

FABIO et DAMIANO D’INNOCENZO

« Le jury tient à saluer :
La mise en scène poétique et sans compromis d’un drame contemporain ;
L’emploi magistral de gros plans et d’alternance de points de vue et de jeux focales ;
La prestation brillante des acteurs dans un duo aussi fraternal que destructif ;
Un premier film qui dépeint la banlieue romaine d’une manière nouvelle.
L’Amilcar de la critique va à La terra dell’abbastanza.


Le jury veut aussi remettre une Mention Spéciale à Troppa grazia pour la manière dont il combine la fable, la comédie et la réflexion sur les menaces qui pèsent sur le sacré et la beauté. »

 
Edoardo De Angelis

AMILCAR DES EXPLOITANTS

parrainé par la Communauté de Communes du Pays Haut Val d’Alzette
et par le magazine BoxOffice France

IL VIZIO DELLA SPERANZA

de

EDOARDO DE ANGELIS

« Le jury des exploitants a été particulièrement touché par ce récit qui, malgré l’âpreté et la noirceur du propos, ne sombre jamais dans le misérabilisme et en affirme de belles qualités cinématographiques (avec des décors naturels très cinégéniques). Le réalisateur trouve toujours la bonne distance avec son sujet et brosse avec respect et humanité des portraits de femmes (nous notons la remarquable interprétation du personnage féminin central). Il livre un film résolument tourné vers la vie. »

 
Pippo Mezzapesa

AMILCAR DU PUBLIC

parrainé par la Région Grand Est

IL BENE MIO

de

PIPPO MEZZAPESA

« J’ai toujours ressenti un certain trouble à la vue des villages fantômes avec leurs maisons abandonnées et leurs rues désertes que ne parcourt que l’écho d’un passé évanoui. Et j’éprouve une fascination tout aussi forte pour ceux qui s’instaurent gardiens de ces lieux oubliés et trahis. C’est pour ces motifs que j’ai décidé de raconter l’histoire d’Elia, le dernier des habitants de Provvidenza, sa résistance, son obstination dans la tentative de redonner vie à une communauté désagrégée. […] »

Pippo Mezzapesa, Dossier de presse

 

AMILCAR DE LA VILLE

parrainé par la Ville de Villerupt

BARBORA BOBULOVA

« Jouer la comédie m’a toujours plu. Dès mon plus jeune âge, j’ai participé aux concours de lecture de textes de prose dans mon école de Martin (Slovaquie), où je suis née. Je finissais toujours deuxième, le jury me reprochant de trop m’identifier aux textes. […] »

Entretien réalisé par Remo Ceccarelli, octobre 2018

Récompensée par un David de Donatello de la meilleure actrice en Italie et par l'Amilcar de la Ville à Villerupt, Barbora Bobulova est à l'affiche de quatre films présentés au Festival cette année : Anche libero va bene, Dopo la guerra, Hotel Gagarin et Saremo giovani e bellissimi.

 
Cliquez sur les vignettes pour plus d'informations…